UE 2-II / 3 jours : Appareil vestibulaire (niveau II)  : « Vertiges, troubles de l'équilibre, hétérolocalisations spatiales : pathologies et réhabilitation du référentiel géocentrique »
Mr JG Mondié (MK expert près les tribunaux, DO, orthopraticien, membre de la Société Internationale de Réhabilitation Vestibulaire). 

 

Si la stabilisation du regard et la mesure du zéro gravitaire sont fondamentales du maintien postural et de la régulation des activités musculosquelettiques, elles ne le sont pas moins que l'utilisation des saccades et des poursuites oculaires dans les différents apprentissages visuoguidés. L'exploration fonctionnelle vestibulaire est indispensable au bilan postural.

Le physiothérapeute a l'avantage d'être un des rares professionnel de Santé bénéficiant de la double compétence à évaluer puis à réhabiliter les troubles d'hétérolocalisation géocentrique par voie non médicamenteuse.

 

Désorientation spatiale et vertiges : le nystagmus (Rappels : définition, forme, direction, recherche instrumentale…) :

- Pathologies labyrinthiques et extra-labyrinthiques ; sémiologie différentielle et réhabilitation fonctionnelle. Quelle place pour le physiothérapeute ?

- (VPPB, VCP, VPP, VP), canalolithiases et cupulolithiases ; bilan différentiel des vertiges positionnels paroxystiques bénins avec les vertiges au changement de position et les vertiges de position, sémiologie et manœuvres de provocation canalaires spécifiques, manœuvres thérapeutiques.

- Syndromes pressionnels  (Ménière), hypotension orthostatique, Neuronite vestibulaire, Labyrinthite, Schwannome du VIII , syndrome de Lindsay Hemenway, vertiges iatrogènes par ototoxicité médicamenteuse …

- Centralité en rééducation vestibulaire  : Vertiges vasculaires (dissection des vertébrales et AVC du tronc cérébral), infarctus cérébelleux… Vertiges des pathologies neurologiques … vertiges phobiques, …

- Sensations vertigineuses et syndrome postural d'aplomb, vertiges de hauteur… 

- Syndrome de défilement.

- Omission vestibulaire du 3ème âge.

- Instabilités avec ou sans signes neurologiques.

- Pathologies cochléaires, acouphènes, surdité de transmission et de perception.

 

 Bilan fonctionnel kinésithérapique et Organisation de la réhabilitation périphérique et de la compensation centrale dans le cadre d'une prise en charge multidisciplinaire ; indications, limites, contre indications. Mise en place de la relation ORL/rééducateur vestibulaire.

 

 TP : Bilan postural et bilan vestibulaire différentiel ;  Anamnèse, Vidéonystagmoscopie (VNS), Test osseux vibratoire crânien (TVOC), Epreuves rotatoires ; ERI, testing en mode IFO, VVOR, VOR, COR…, HST, HIT/VHIT, AVD, test de Conraux… Evaluations instrumentalisées sur plates-formes (equitest, multitest, posturographie dynamique, posturographie séquentielle… ).

 

 TP : Réhabilitation neurovestibulaire instrumentalisée et non instrumentalisée des atteintes périphériques et centrales ; Manœuvres et exercices.

 

 

   
© GRETM 2017-2018