«Bases neurophysiologiques et pratiques» : 

 

On ne peut exister sans conscience du corps dans l’environnement. En médecine manuelle, aucune analyse pathologique et aucune décision thérapeutique ne peuvent se faire sans référence à la physiologie antigravitationnelle fondamentale. Le maintien postural est moteur, intellectuel, émotionnel et végétatif. Chaque dysfonction segmentaire ne peut qu’être envisagée dans le cadre de cette approche globale et moderne de la physiologie des systèmes intégrés. Savoir manipuler, c’est bien ; savoir pourquoi on le fait en utilisant l’avancée des connaissances, c’est mieux.

 

Historique : des Egyptiens à aujourd’hui en passant par la « méthode Moneyron ».

 

POSTUROLOGIE : Apport de la neurophysiologie des systèmes intégrés à la physiothérapie moderne ;

- Physiologie du maintien postural, boucles neurales de régulation posturale (récepteurs périphériques, voies afférentes, intégration perceptivo-cognitive centrale, voies efférentes, effecteurs périphériques et neurovégétatifs), maintien postural et orientation, (anticipation posturale et motrice vs réflexes posturaux), travail en boucles ouvertes et fermées.

- Intégration perceptivo-cognitive centrale : générateurs de forces ; modélisation interne (cartes corticales) et schèmes corporels; boucles cortico-sous-cortico-corticales, transcorticales, centres prémoteurs centraux, cartes corticales et schèmes corporels , noyaux gris centraux et cervelet … verticale subjective (VVS,VPS, VHS, ) ; actualisation de la notion de proprioception ; tactiques et stratégies posturales ; processus vicariants idiosyncrasiques, plasticité neuronale; système proprio-oculo-labyrinthique (PSOL).

- Marqueurs somatoposturaux ; illusions sensorielles visuelles, labyrinthiques, kinesthésiques ; Syndrome de Déficience Posturale (SDP/école portugaise) vs système postural d’aplomb vs maintien postural ; conflits sensoriels et pathologies ; plasticité neuronale centrale et périphérique…

 

Orthopractie : sens haptique et toucher thérapeutique, intérêt physiologique des manipulations en champ gravitationnel, place de l’orthopractie dans le champ thérapeutique vs autres médecines manuelles ; boucles sensorimotrices vs chaînes musculosquelettiques, leurre sensoriel thérapeutique (« tromper le cerveau pour le guérir »

- Post-effets sensori-moteurs périphériques (segmentaires), intégrés (posturaux, neurovégétatifs, cognitifs..) des manipulations neurosensorielles utilisées en orthopractie ; indications et limites.

 

TP : tests posturaux.

 

TP : techniques élémentaires de Facilitation vertébrale orthograde.

 

TP : techniques élémentaires de facilitation podale.

 

 

Cliquez ci-dessous pour vous inscrire à un séminaire.

bouton inscription

 

   
© GRETM 2017-2018