Se tenir debout, exécuter des tâches complexes, réfléchir, acquérir des données intellectuelles, maintenir la fusion binoculaire dans les tâches visuoguidées …, sont des activités quotidiennes sollicitant l’ensemble des ressources cognitives, attentionnelles et des réserves fonctionnelles attribuées aux effecteurs du système. Ces processus sont fortement corrélés aux mélodies neurobiologiques et énergétiques mises à la disposition du SN par les comportements et apports alimentaires. Microbiote intestinal et axe entéro-cérébral, perturbateurs endocriniens sont aujourd’hui suspectés, voir reconnus, pour leur implication dans un nombre grandissant de pathologies neuro-inflammatoires, neuro-dégénératives et neuro-comportementales.

Pour répondre aux attentes actuelles et dans le cadre d’une prise en charge écologique de nos patients, il apparaît autant indispensable de se familiariser avec les pathologies du stress oxydatif, que de préciser nos connaissances de la relation système nerveux entérique- SNC via le microbiote intestinal.

Ingénieur chimiste avant de devenir médecin nutrithérapeute, l’intervenant est à même de nous familiariser avec ces mécanismes sans succomber aux effets de mode ou aux diktats de certaines approches.

 

Programme

- Nutrigénomique, Nutrigénétique …

- Axe entéro-cérébral : microbiote intestinal, Pathologies du stress oxydant , intolérances, allergies…

- Apports alimentaires ; Réductions, évictions, supplémentations macro et/ou micronutritionnelles…

- Applications au maintien antigravifique, aux pathologies de l’appareil musculosquelettique, à la traumatologie sportive, aux pathologies cognitives …,

- Optimisation des comportements alimentaires dans la recherche de performance , dans la prévention des maladies et du vieillissement cellulaire

 

 

Intervenant : prof M. Massol (ingénieur chimiste, professeur émérite de la faculté de médecine de Toulouse, consultant en nutrithérapie)

 

- Jean Luc SAFIN : Synthèse finale

- QCM / QROC

   
© GRETM 2018-2019