C’est une évidence de dire que le cerveau n’utilise pas de la même façon les informations sensorielles et n’utilise pas les mêmes représentations mentales prémotrices en position couché ou debout, assis ou en mouvement, couché ou quand il existe un risque de rupture d’équilibre en faisant un exercice de tai chi chuan ou de yoga. Chacun comprendra alors que manipuler Homme debout ne peut pas donner les mêmes effets que manipuler couché, en situation de privation sensorielle et avec des tensions artificielles. Manipuler en station debout naturelle à chaque fois que possible, c’est créer un contexte de réalité augmentée qui nous permet de mettre les mains au cœur du système.

 

ortho5ortho6

 

   
© GRETM 2018-2019